Les artistes de J'aime...

 Laurena Marcaurelle - comédienne

J’ai 18 ans. Je fais du théâtre depuis l’école primaire. Quand j’ai commencé le théâtre, j’ai commencé à lire un texte, je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais pas à pratiquer le théâtre. J’ai appris à aimer. Dans la Compagnie 3 petits points, c’était avec de vrais acteurs que je devais jouer. Au bout d’un moment ça m’a plu. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai fait de la danse aussi au Collège. J’aime les deux. Je suis en deuxième année d’une classe ULIS lycée, je prépare un examen pour l’année prochaine, une VAE pour la bureautique. J’ai commencé les stages très jeune, à 13 ans. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai commencé par la cuisine mais je préférai regarder. J’ai fait de la couture. Ca m’a plu pour apprendre mais pas vraiment plus en fait. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai fais un stage en CAP petite enfance. Je fais de l’équitation aussi. Je manque de confiance en moi, quand je fais du théâtre je reprends confiance en moi. Dans ma classe nous avons tous des parcours différents. Moi, j’ai un trouble de l’apprentissage, ça me fait peur et ça me bloque. J’aime pas le dire…

 

 Nicolas Giraudi - comédien

Au moment où j’écris ces lignes, j’ai 18 ans depuis 24 ans. Je suis toujours châtain et Capricorne. Adolescent, j’ai eu  plusieurs premières expériences… mais la plus marquante fut celle d’avoir un premier rôle au cinéma avec Catherine Deneuve dans «Le Lieu du Crime», un film de André Téchiné. Plus tard, j’ai participé à d’autres films («Les Années Sandwiches », «Montparnasse Pondichéry» de Yves Robert, «La Cité de la Peur» de Les Nuls…) et même à «Navarro», dans un épisode (attention, gros spoiler !) où on croit que c’est moi le méchant, mais en fait non. Entre-temps, j’ai fait une formation à l’Ecole Régionale d’Acteur de Cannes, où j’ai surtout appris que ma diction était pitoyable et que mon corps sur une scène était aussi souple et mobile qu’un Rubik’s Cube. J’ai 27 ans quand je découvre la plus grande scène ouverte de Paris, le FIEALD (Le «Festival International d’Expression Artistique Libre & Désordonnée») : c’est là que j’ai réellement appris mon métier de comédien et que «Les 4» sont nés. Avec ce groupe de crétins, je ferais de la télé dans «La Grosse Emission» sur Comédie, du théâtre au Café de la Gare, et même de la radio… Après avoir été producteur exécutif de «1000 Mots», un film produit par Alain Chabat et dont j’ai écrit l’idée originale, je travaille actuellement comme auteur pour Cyril Hanouna. Pour ceux que ça intéresse, j’aime les fraises et le gorgonzola, mais pas en même temps… Je peux lire un roman policier en une nuit, et faire 10 minutes de footing en une année : en gros, je suis aussi sportif que roux et Sagittaire. Mais surtout, j’ai une grande particularité : comme tout le monde, je suis différent.

 

 Nicolae Jarrosson - comédien

J’ai 18 ans. Je fais du théâtre depuis la 6ème. J’aime ça. Ca me permet de rencontrer les autres. Je suis au lycée professionnel, c’est un lycée technique. L’année prochaine, je ne sais pas ce qui va se passer pour moi. Je fais de la plongée sous marine plusieurs fois par semaine, j’aime ça. J’aime aussi les belles voitures. J’ai un bon caractère, je ne m’énerve pas facilement. Je suis dyscalculique et dysorthographique, ça veut dire que j’ai du mal avec les maths et l’orthographe. Des fois, on est mal regardé, c’est gênant. Je voudrai dire « arrêtez de me regarder comme un martien ». Je suis très sportif. Je suis fidèle en amitié et ouvert à tout le monde.

 

 

 Daisy Raynalcomédienne

J’ai 26 ans. Je suis étudiante et comédienne. Durant près de 10 ans, je vis mes premières expériences en tant que comédienne dans une compagnie amateur. En 2008, je pars pour l’Espagne afin de m’essayer à la mise en scène pour ma troisième année de licence de Théâtre et Cinéma. Je reviens ensuite du Bénin où j’ai pu créer un projet mêlant conte africain et commedia dell’arte dans un orphelinat près de la capitale. En 2009, je traverse l’océan vers l’Amérique Latine pour un projet théâtral : les «Petit(s) Prince(s) en Balade » d’après le texte original de Saint Exupéry, le Petit Prince. Je travaille auprès d’enfants en situations dites difficiles dans des associations, des communautés ou des écoles. Cette aventure longue de quatre ans me permet d’explorer toutes les facettes du théâtre social. A mon retour en France en 2012, je décide d’approfondir mes connaissances dans le domaine de l’art thérapie, et par ce biais, j’intègre la compagnie «3 petits points suspendus». Je suis toujours en retard mais je sais me faire pardonner et j’aime rire avec les personnes que je retrouve enfin !

 

 Olivier Poindron - comédien

Olivier, 20 ans. J’adore marcher, me promener dans la forêt, à la campagne. Je préfère marcher que prendre le bus. J’habite au 4ème étage, je les monte à pieds. J’adore la bonne nourriture et bien manger. Je déteste les transports en commun car je déteste la foule, le monde, le bruit. J’aime les chiffres. J’adore le théâtre. J’ai fait du théâtre quand j’étais tout petit, puis j’en ai refait au collège. J’ai vu beaucoup de pièces de théâtre. Je suis un petit comique, je suis un petit rigolo. Je suis dans un EM-Pro (Externat Médico Professionnel) et je fais de la céramique. J’adore ça, j’aimerai en faire mon métier. J’ai du mal à me concentrer. Je suis autiste asperger c’est comme si on disait « krattyttoonshtep » ça ne veut rien dire !

 

 

 Laurie Marzougui - comédienne

J’ai l’âge que l’on me donne, mais j’ai souvent plus. Petite, je n’aimais pas trop l’école et elle me le rendait bien...Et puis on s’est aperçu que j’étais dyslexique, je savais pas trop ce que ça voulait dire mais je trouvais ça classe comme mot. Un jour, j’ai rencontré le théâtre, il m’a bien aimé et je l’ai aimé très fort en retour. Après le conservatoire d’Arpajon. Je suis rentrée en Master Classe au Studio Pygmalion dirigé par Pascal Luneau, j’ai suivi les cours de Giles Foreman, ancien enseignant au Drama Center de Londres. Pendant 5 ans, j’ai fait partie de l’équipe du FIEALD au Théâtre Trévise où j’ai appris l’impro, l’écriture et surtout de faire de mes défauts une force... J’ai joué pendant un an pour la chaîne comédie, un programme court que j’ai co-écrit avec des copains. J’ai joué pour d’autre séries mais dernièrement pour Scènes de Ménage... c’est rigolo. Mais ce que j’aime c’est le théâtre. J’ai joué dans de belles salles comme le Café de la Gare, le Splendid, le Trévise. J’y ai fait de belles rencontres et joué de beaux projets. J’ai découvert l’Art-thérapie, il y a deux ans, une nouvelle porte c’est ouverte, de nouvelles rencontres qui me nourrissent l’esprit. Aujourd’hui je fais partie de la compagnie 3 petits points suspendus... et j’aime ce mot, suspendu, comme ratatouille, caulyflowers et bien d’autres, j’aime leur mélodie, j’aime les entendre, j’aime les dire...

 

 Aymeric Roland Gosselin - comédien

J’ai 17 ans. Je suis dans une classe ULIS lycée. J’aime le théâtre, la danse, j’adore jouer sur scène. Au collège, je faisais déjà du théâtre et de la danse. J’adore tout. Ca me donne du plaisir. Le public ne me fait pas peur. Je n’ai pas le trac. J’aime beaucoup le cinéma. Je danse la valse, le rock, c’est ma mère qui m’a appris. J’adore la Compagnie, le projet spectacle et les jeunes que je connais. Ma couleur préféré c’est le rouge, ma fleur préférée c’est la rose. Le travail c’est dur, ça fatigue. Je travaille toute la journée, physique, chimie. Je joue du piano. J’en ai marre, je m’énerve des fois. Je suis heureux, pas triste, je parle, je joue, je souris, je profite de la vie. J’aimerai bien jouer de la guitaure electrique et de la batterie. J’adore Jean-Jaques Goldman. J’adore le cirque. Je fais du dessin, de la peinture, je joue au foot avec mes frères et soeurs. Je suis trisomique un peu, mais je suis normal, je ressemble beaucoup à ma mère !

 

 Jules-Eric Dujour - comédien

Jules Eric, j’ai 20 ans. J’aime aller sur Facebook, je me ballade, j’ai été aux apprentis. Je travaille dans un ESAT, je fais le nettoyage et en dehors, je travaille dans un restaurant libanais. J’y fais le ménage et du service en salle. Je retiens les âges de chaque personne, les années de naissance, les années d’aujourd’hui et les années de demain. D’abord je calcule l’année de naissance et ensuite je calcule l’âge. Je retiens les dates. J’ai beaucoup d’humour j’aime bien rigoler, j’aime bien imiter Kenny et je connais toutes les chansons de Marc Lavoine. En 2006, j’ai appris la danse puis le théâtre. Je suis autiste depuis très longtemps.

 

 

Fanny Lebert - metteur en scène

J’ai 34 ans. Après avoir dansé toute mon enfance, je quitte le Loir et Cher à 18 ans pour la capitale dans le but de me former et de vivre de la scène ! Pendant cinq ans, j’enchaîne les cours et les écoles de danse, de théâtre, de chant. Et à l’issue de l’obtention d’un Diplôme de l’Ecole Supérieur du Spectacle, je monte, en tant que chorégrapghe et metteur en scène, ma première création de danse théâtre : «L’oeuf ou la Femme» (2002). Puis les rencontres et les événements de la vie me font changer de chemin. Je découvre l’art-thérapie, me forme et exerce depuis dix ans dans différentes institutions toujours en psychiatrie. Parallèlement, je m'atèle à toujours nourrir mes besoins artistiques et créatifs. J’écris et joue 2 pièces pour enfants avec la Compagnie Le Beau Chaos. Je danse pour la Cie de Folklore israélien ERVEV. En 2013, je monte la Compagnie « 3 petits points suspendus » avec l’envie qui m’habite depuis longtemps de faire jouer ensemble des professionnels et des jeunes adultes dits « en situation de handicap ». Je suis sourde d’une oreille, j’ai une bien mauvaise mémoire et j’aime être entourée. J’aime être d’un côté puis de l’autre de la scène !

 

Lors de la consultation de notre site, des cookies peuvent être déposés sur les navigateurs de votre ordinateur, tablette ou votre smartphone ou tout autre support.